Climat : Dédommager le continent Africain...


L'Afrique, continent le plus vulnérable au réchauffement climatique mondial, a exigé dimanche des «réparations et dédommagements», deux mois avant le sommet sur le climat de Copenhague, demandant que les pays industrialisés pollueurs soient les payeurs. Ces «exigences» du continent le moins pollueur mais le plus pauvre du monde interviennent au moment où les négociations internationales sont très laborieuses, voire «dangereusement proches d'une impasse», comme l'affirme le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

«Pour la première fois, l'Afrique aura une position commune» au sommet de Copenhague, s'est félicité le président de la Commission de l'Union africaine Jean Ping lors de la 7e édition du Forum mondial pour le développement durable consacré aux changements climatiques. «On a décidé de parler d'une seule et même voix» et d' «des réparations et des dédommagements», a-t-il ajouté à Ouagadougou, sans toutefois avancer de montant.

Le président du comité d'organisation du Forum, le ministre burkinabé de l'Environnement Salifou Sawadogo, avait estimé vendredi à l'AFP à 65 milliards de dollars (44 milliards d'euros) les financements nécessaires pour que le continent puisse faire face aux dérèglements du climat.
Apres les demandes de dédommagement pour les horreur de l'esclavage et les profondes séquelles du régime d'apartheid en Afrique du Sud, il semble que certains gouvernement africains pensent pouvoir défendre une telle requête auprès des instances internationales.

Bonne chance...