GABON : Espoir d'un meilleur futur...

Hier en milieu d'après-midi, Omar Bongo Ondimba s'est éteint dans une clinique privée en Espagne, après une longue bataille contre le cancer. Après plus de 40 années au pouvoir en tant que Président du Gabon, nous, peuple gabonais, sommes aujourd'hui orphelin et quelque part inquiet pour la stabilité et la sécurité qu' Omar Bongo ondimba a construit durant son règne, stabilité qui pourrait disparaître d'un seul coup dans les prochains jours, du a l'intense difficulté de lui trouver un successeur.

Aujourd'hui, les médias européens ainsi que des nouvelles de ma famille et amis sur place a Libreville, reporte qu' Ali Ben Bongo, Ministre de la Défense a décidé la nuit dernière de déployer l'armée a travers le pays afin de sécuriser certains points stratégiques et sensibles dans la capitale gabonaise. Les frontières ont été fermées, important moyen de communication tel qu' Internet ou le réseau fax ont été suspendus, ce qui malheureusement laisse les gabonais expatriés en Europe ou en Amérique sans aucune idée précise de la nature des événements sur place.

Ayant été reçu en audience par Ali Ben Bongo il y a quelques années, je comprends sa décision de déployer l'armée dans les rues et je comprends qu'a l'heure actuelle sa priorité est de pouvoir établir une certaine sécurité autour de sa famille et de réassurer le peuple gabonais que son objectif primordial et de mettre en place une transition politique normale afin de pouvoir maintenir la stabilité de notre économie.

Aujourd'hui, tous sentiments négatifs associés aux mots revanche et injustice ne feront que ramener a la surface le dégoût de 40 années de fortune et privilège mis a la disposition d'une minorité qui eu la chance de partager avec Omar Bongo Ondimba un lien de sang ou une langue ethnique commune. Non au contraire, aujourd'hui nous devons mettre notre haine de coté et trouver l'humilité nécessaire pour pardonner, afin d'aider notre pays a continuer a avancer dans la bonne direction. Nous devons des maintenant, nous préparer pour les défis que nous allons devoir affronter demain.

Comme je l'ai dis un peu plus tôt, je place ma confiance en Ali Ben Bongo afin de faire le bon choix pour notre pays et son peuple, je fais confiance en son jugement pour prendre les bonnes décisions pour demain, je fais confiance en sa neutralité quand le temps viendra de choisir et installer un nouveau gouvernement et je lui fais confiance sans aucun doute, pour donner au peuple gabonais le privilège de pouvoir choisir leur prochain Président de La République.

0 comments: